Invité 892 Est-ce que les troubles du comportement de mon fils peuvent être lié aux 2 IVG précédentes?
Emmanuelle Lorido : Oui tout à fait, il faut juste lui expliquer avec des mots simples…
Invité 730 Je me pose aussi la question de l’œuf clair … J’ai fait 4 FC dont 2 œufs clairs. Y a t il une âme ?
Emmanuelle Lorido : dans le cas de l’œuf clair, l’âme n’est plus dans la course. Un œuf clair est une fausse couche très très précoce.
Invité 988 est-ce pareil après un enfant mort après qlq mois ? je suis née après un frère dcd après qlq mois. dois-je travaillé EFT ?
Emmanuelle Lorido : votre corps a gardé cette mémoire.
Elodie Rieu Bonsoir Emmanuelle, après mon IMG à 31 semaines de grossesse, comment pourrais je parler à mes futurs bébés de cette petite sœur de passage ? Quels sont les mots pour expliquer cela à un enfant, en dire assez pour ne pas le cacher sans le perturber ? J’ai bien entendu d’en parler dès la nouvelle grossesse en cours mais à partir de quel âge poser vraiment les mots pour que l’enfant en ai vraiment conscience ? il y a quelques secondes
Emmanuelle Lorido : Bonsoir Elodie, vous pouvez m’appeler si vous voulez
Invité 302 parler d’une ivg oui,c’est important je l’ai appris de ma mère plus de trente ans après qui a eu une ivg d’un fetus de 5 mois,ecrit plus haut.et je pense que ce non dit a bloqué beaucoup d’energie et causé de souffrances non exprimées
Emmanuelle Lorido : oui certainement
Katell Je n’ai jamais dit a mes filles que j’avais eu une ivg, sans doute parce que c’était avant de connaitre leur père. Elles sont adultes. J’ai eu par la suite une img et fait une fausse couche dont je leur ai parlé car c’était avec leur père. Est-ce un tort ?
Emmanuelle Lorido : oui c’est important de leur parler de cette IVG parce que sinon cela va ressortir dans leur histoire…j’ai souvent constaté cela…
J’ai identifié mon ex compagnon comme pervers N M … est-ce qu’une âme peut décider de ne pas venir pour me protéger et coupe tout lien avec cet homme fausse couche 3ème mois de grossesse… merci
Emmanuelle Lorido : une âme… je dirais surtout votre âme, votre conscience supérieure…
Mathilde Mon conjoint a récemment subi une IVG avec sa maitresse alors que nous essayIons d’avoir un bébé depuis 4 ans. Cela a fait écho à mon père, dont j’ai découvert l’infidélité juste après celle de mon conjoint, et que je soupçonne d’avoir eu un enfant hors mariage lorsque j’étais petite. Comment travailler sur ces parallèles et réussir à avoir un bébé avec mon conjoint à qui j’ai décidé de pardonner ?
Emmanuelle Lorido : Mathilde je pense qu’il y a vraiment un travail profond à faire…
Pierre je suis indécis, un des six ! enfin je suis le dernier car le sixième a été avorté ! donc le tapping peut m’être utile ?
Emmanuelle Lorido : oui oui oui
Valérie Ma fille de 20 ans est née 2 ans après la venue d’une sœur décédée à 1 mois. Lorsqu’elle avait 3 ans elle m’a dit qu’elle portait le prénom de cette sœur étant BB. Qu’en penser ?
Emmanuelle Lorido : Une sœur qui n’avait pas le même prénom ? C’était peut être une manière de vous faire savoir qu’elle sentait toujours l’énergie de cette petite sœur à ses côtés ?
Maggy Emmanuelle a abordé l’aura du bébé autour de la maman après l’IMG… c’est vrai que chaque soir, le moment où je regarde l’heure, il est 22h22. Certains parlent d’heures miroir. Est-ce que c’est un signe de sa présence? class= »emap »>Emmanuelle Lorido : oui possiblement…:)
Invité 435 une âme peut-elle revenir dans un animal de compagnie, à qui on a envie de demander qui es-tu ?
Emmanuelle Lorido : je ne sais pas je n’ai jamais eu le cas
Ghislaine Laville Quand il y a perte de sang en début de grossesse, comment être sûre qu’il s’agit d’une empreinte gemellaire ? N’y a t’il pas le risque d’induire un faux souvenir ? En effet, il peut y avoir perte de sang aussi parce que le Bébé n’est pas en bonne santé (maladie génétique diagnostiqué après la naissance) et, en raison des progrès de la médecine, le bébé est arrivé. Avant ces progrès, ce bébé serait "parti"..
Emmanuelle Lorido : il est difficile d’être sûr-e, toutefois vous pouvez en parler à votre bébé sur le mode conditionnel… (« S’il y a eu une autre cellule qui a été créée avec toi lorsque tu étais dans mon ventre…et qu’elle n’ai pas continué à grandir dans le ventre… vous restez reliés par des ponts de lumière…) Si cette empreinte est présente chez lui, cela l’aidera… Et si elle n’est pas présente, cela ne peut pas l’induire.
Invité 606 Encore merci pour cette intervention touchante et tellement humaine. Question: après 3 fausses couches je suis actuellement enceinte ok, pour en parlez à mon futur bb plus tard, mais pensez-vous qu’il serait bien d’en parler à ma fille qui a aujourd’hui 6 ans?
Emmanuelle Lorido : oui cela me semblerait important de le lui dire, sans être particulièrement dans l’émotion à ce moment-là, mais lui expliquer ce qui s’est passé…
Invité 871 De très belles émotions ressenties. J’ai perdu ma petite fille à 22 jours. Elle est née accompagnée de son frère jumeau, qui est aujourd’hui en pleine forme. Il a 2 ans et demi. Nous n’avons pas encore parlé de sa sœur avec lui, Est-ce tôt ? Quand pourra t-on aborder ce sujet avec lui, même s’il est très difficile à évoquer ? Sera-t-il en recherche de sa sœur ?
Emmanuelle Lorido : il sera d’autant plus en recherche de sa sœur que vous ne lui en aurez pas parlé. Il est important de l’aider à faire ce deuil, lui en parler mettra de la cohérence sur ce qu’il ressent profondément.
Elena Merci Emmanuelle pour ton témoignage et le partage de tes expériences … J’ai une amie qui est très colère par rapport à sa mère qui a voulu l’avorter. Que peut-elle faire ?
Emmanuelle Lorido : bonsoir Elena. Une ou deux séances de thérapie semblent clairement indiquées, en tout cas avant de vouloir concevoir un enfant c’est sûr.
Cathy65 Merci, vous êtes un être d’Amour et de Lumière ! J’ai appris il y a quelques années en constellation familiale que j’avais été accompagnée dans le ventre de ma mère par deux jumeaux. Cela a déclenché le clair ressenti chez moi. Est-ce que l’endométriose chez moi et chez mes deux filles peut avoir un rapport avec ces deuils transgénérationnels ?
Emmanuelle Lorido : bonsoir Cathy, merci pour l’Amour et la Lumière de l’être qui perçoit cela.
Oui tout à fait, l’endométriose peut être une manière inconsciente de ne pas reproduire le risque de perdre un ou plusieurs embryons. Du coup le corps peut empêcher la grossesse, et créér de la matière autrement, par l’endométriose. Le tissu endométrial se propage comme un filet tissé pour empêcher le bébé « de passage » de se décrocher… C’est en lien avec la manière dont la femme vit sa féminité, son sexe féminin et sa relation à la maternité. D’une femme à l’autre cela peut être différent et chaque cas nécessite une approche personnelle.
On parle des mamans « fusionnelles ». Est-ce qu’il y aurait un lien avec les bébés de passage ? Merci Emmanuelle.
Emmanuelle Lorido : oui tout à fait, fort possible ! Et cela se télescope dans les générations…
Marjolaine Et comment on fait pour découvrir qu’on avait un jumeau, par exemple ? Ou qu’on a fait une fausse couche ?
Emmanuelle Lorido : vous pouvez lire les livres de Claude Imbert, ou le découvrir en stage ou en séance individuelle.
Edmond Merci Emmanuelle pour cette très belle conférence. Selon votre expérience est-ce que la kinésiologie peut permettre de déceler chez quelqu’un la perte d’un jumeau éphémère ?
Emmanuelle Lorido : oui tout à fait Edmond
Sylvie FSO Aussi : Est-ce que la "mémoire" transgénérationnelle peut dans ces cas passer par le père ou plutôt exclusivement par la mère ?
Emmanuelle Lorido : rien de systématique, cela dépend vraiment des cas, selon ce qui est prêt à être libéré dans l’inconscient familial.
Elisabeth Bonsoir, merci…Je suis la dernière de la fratrie, avant moi ma mère a accouché d’une petite fille morte après très certainement des violences entre mes parents. Elle a été enterrée sans prénom. Je suis née 4 ans après cela. Que faire en EFT pour elle ?
Emmanuelle Lorido : vous connecter à elle, et voir si vous la sentez dans la lumière. Dans tous les cas vous pouvez lui demander s’il y a quelque chose que vous pouvez faire (un acte symbolique de pacification…)
Catherine Une question : comment travailler avec ma fille? J’ai eu des saignements, et je pense que ma fille n’était donc pas seule avant la naissance. Pendant longtemps elle parlait à un petit garçon imaginaire, elle a aujourd’hui 8 ans
Emmanuelle Lorido : lui demander si elle se souvient si elle était toute seule lorsqu’elle était dans votre ventre. Lui dire que les liens d’amour entre les êtres sont éternels, comme un pont de lumière qui les relie cœur à cœur…
Yldie Est-il nécessaire de parler d’une IVG faite le jour de l’anniversaire d’un de mes fils? (Mes 2 fils sont nés avant l’ivg) ???
Emmanuelle Lorido : oui vous pouvez en parler, simplement… Cela me fait penser à l’empreinte de perte gémellaire, le fait que ça se soit passé le jour de son anniversaire.
Merci, j’ai un frère et une sœur faux jumeaux d’1 an de plus que moi et j’ai toujours cherché mon jumeau en me sentant terriblement seule, je vais pouvoir travailler là-dessus merci, Est-ce qu’on considère que c’est des âmes jumelles?
Emmanuelle Lorido : non les âmes jumelles c’est différent, quoique … Pourquoi le jumeau et la jumelle ne pourraient-ils pas être parfois des âmes jumelles ? Mais ce n’est pas systématique du tout…
Pierre Bonsoir, je suis le cinquième et dernier enfant parmi six enfants. un an après ma naissance,ma mère a choisi d’avorter. elle a toujours dit qu’elle avait fait le bon choix. mais le bebé que j’étais à dû ressentir son débat interne d’autant que moi-même n’était pas un enfant désiré. quel impact pour moi ?
Emmanuelle Lorido : forcément ça a dû réactiver pour vous le complexe du survivant et l’empreinte de non désir… Mais dites vous que si vous êtes né c’est que vous aviez à naître… Les deux histoires sont différentes.
Mireille un seul mot MERCI pour votre intervention Emmanuelle ; quel beau partage, émouvant , riche, profond et plein d’espérance.
Emmanuelle Lorido : Merci Mireille
Élisabeth Merci du fond du cœur, chères Noëlle et Maria pour la qualité de ce Congrès ainsi que des intervenants et aussi de l’équipe qui vous accompagne derrière et que nous ne voyons pas
Élisabeth Un immense merci Emmanuelle !!! Merci infiniment pour votre justesse, votre douceur, votre cœur et la grande qualité de ce que vous proposez. J’avais suivi votre intervention, en 2015 je crois, sur le thème de la gémellité, j’avais eu des réactions pendant la ronde, larmes au cours de celle-ci, pour sourire à la fin. Cette ronde a été une libération pour moi. Il y a eu un avant-après. Depuis ce jour, la sensation d’avoir un trou noir dans l’abdomen a totalement disparu. Je pensais que c’était réglé et n’imaginais pas que les rondes actuelles auraient un effet. J’ai eu des larmes sur la première et les deux dernières, beaucoup de bâillements sur les autres, à l’exception de celle sur l’infertilité lors de laquelle je n’ai eu aucune réaction. Je sais qu’il y a eu des enfants en bas age qui sont décédés dans ma famille autant du côté maternel que paternel. mais je me demande s’il y a eu des gémellités éphémères dans ma généalogie. Ma deuxième question est, est-ce que ça pourrait expliquer mon incapacité à rencontrer un homme avec lequel vivre une vraie belle histoire et créer avec lui une vraie vie de couple. Je suis impatiente de vous lire. Merci d’avance pour votre réponse
Emmanuelle Lorido : Extraordinaire Élisabeth cette libération au niveau du ventre suite au Tapping sur la gémellité éphémère ! Si cette séance a été tellement libératrice pour vous, c’est sûrement que dans votre généalogie, les gémellités éphémères ont leur place, en effet. Oui, le lien avec la relation de couple est à faire, Il y a sûrement encore d’autres choses à libérer…merci pour votre touchant message !!
Je vous embrasse…
Régine Bonjour,
Très belle conférence. Merci
J’ai eu des saignements dans le 2ème mois de ma 2ème grossesse et la gémellité éphémère me parle bien. 
Lors de mon 3éme accouchement, après le bébé, j’ai expulsé (avec énormément de difficulté) deux placentas à terme. La curiosité est que ce 2ème placenta ait continué à se développer malgré le non développement du 2éme fœtus très tôt dans la grossesse.
(Tout le personnel soignant est venu voir le phénomène…)
Avez-vous déjà rencontrer ce cas de figure ?
Emmanuelle Lorido : il s’agit d’un placenta papyracéus. Plusieurs sage-femmes que je forme m’ont raconté ce cas. En fait c’est un petit peu comme les kystes dermoïdes qui contiennent des morceaux anatomiques embryonnaires. En effet c’est une preuve de gémellité éphémère…
Marylène Eu Merci Emmanuelle d’évoquer si rapidement, dans votre conférence, l’impact de la psychogénéalogie. Les schémas de répétitions auxquels la plupart d’entre nous ne faisons pas attention car les non-dits familiaux nous laissent dans de nombreuses interrogations. Formée à la psychogénéalogie, je perçois rapidement, l’évocation des souffrances, auprès de mes amies ayant souhaité faire leur génosociogramme. L’âme et son choix sont oubliés. Je repense à mon propre vécu suite à une fausse couche en 1991. Entre l’ensemble des épreuves vécus par nos mères, gds mères et femmes de notre arbre et notre vie,et ses épreuves, se posent tout ce que nous avions à conscientiser, notre relation avec cette âme et les répétitions dans notre arbre. Merci
Emmanuelle Lorido : La vie va vous envoyer des signes Françoise, vous serez guidée c’est sûr…
mireille un seul mot MERCI pour votre intervention Emmanuelle ; quel beau partage, émouvant , riche, profond et plein d’espérance.
Emmanuelle Lorido : Merci Mireille
Dominique Merci infiniment pour ce magnifique moment!
Tellement libérateur, tellement chargé d’émotions et d’amour pour la Vie!
Emmanuelle Lorido : Merci Dominique je suis heureuse que cela ait pu vous libérer d’émotions fortes ! Oui c’est un message d’amour…
michelle Beaucoup d’émotions transmises avec brio et d’écho dans mon arbre généalogique merciiiii
Emmanuelle Lorido : …Et votre arbre vous remercie Michelle …
Jocelyne merci pour cette très accueillante session, c’était très rassurant, j’ai subi un avortement spontané, il y a tellement d’années maintenant, j’avais fait le deuil, mais tout de même ces "taping" ont été très apaisants, relaxants, merci encore et bonne fin de journée
Emmanuelle Lorido : Heureuse que cela ait pu vous aider Jocelyne
Sarah Bonjour Emmanuelle, j’ai adoré cette intervention. J’ai pleuré lors la ronde de l’IVG, alors que je suis aussi concernée par la fausse couche, le jumeau perdu et une grossesse extra-utérine. Merci de votre douceur et votre authenticité
Emmanuelle Lorido : Eh oui Sarah tout cela est complètement interconnecté. Nous avons mis des mots pour identifier les événements, mais cela prouve bien qu’au niveau de l’inconscient il y a des racines émotionnelles communes…
Evelyne Mon père s’appelait René (après une fausse couche), il a toujours était triste, dépressif en profondeur, pourtant joyeux vivant en apparence. depuis toute jeune j’ai toujours ressenti une différence, dépressive très jeune, sans explication rationnelle. Mon fils est dys, il a toujours refusé son frère et toute personne qui s’approche de moi. Peut-il y avoir une explication "d’âme" ?
Très très impressionnant tes tappings j’adore
j’aimerais te contacter SVP
Emmanuelle Lorido : Par connexion d’âme est-ce que tu veux dire d’âme à âme entre ton père toi et ton fils ? En tout cas cela mérite l’investigation. N’hésite pas à me contacter : terresducœur@gmail.com
Claudine Toussaint Bonjour Emmanuelle, 
je suis moi-même formatrice à l’ADCO où je co-anime une formation sur la préparation à l’accouchement. Une après midi sur les 3 jours j’initie les SF à l’EFT et je vais donc les conforter à approfondir l’EFT avec vous. Je ne manquerai pas de venir vous saluer si nous devons nous côtoyer au 104 ou à midi à La Marquise ! J’ai pendant des années accompagné avec de l’EFT des jeunes femmes qui allaient subir une IVG, j »aurais plaisir à échanger sur nos expériences.
Confraternellement,
Claudine
Emmanuelle Lorido : Formidable Claudine !! Avec Grand plaisir ! Nous aurons beaucoup de choses à partager ! Je me réjouis, Merci à toi, À très bientôt, Emmanuelle
Anne J’ai toujours pensé que ma fille était revenue après une IVG quelques mois après… Nous avons toujours vécu en osmose, et même d’Australie nous sommes en contact en permanence…
Emmanuelle Lorido : Oui intuitivement vous le saviez…
danielle merci Emmanuelle pour cette belle conférence aussi touchante que toutes celles que vous avez fait les années précédentes
j’ai 70 ans et je sais que ma mère a fait plusieurs fausse couches(le nombre??)après 10 ans elle a réussi à avoir une petite fille qui pesait 6kg à la naissance et elle est morte à la naissance ce fut un énorme chagrin et à l’époque elle a été enterrée sans prénom ,7 ans après elle a eu mon frère puis des années plus tard moi à mon tour j’ai eu enfants un garçon (il a eu 2 enfants) et une fille (qui a eu 1 petit garçon et qui souhaiterait avoir un 2eme enfant) ma question: Est-ce que je peux faire du tapping pour libérer ma lignée e cette histoire familiale(es grands parents ont perdu également des enfants,,,,???trop tard pour demander quoi que ce soit quels conseils emmanuelle merci d’avance
à voir
Emmanuelle Lorido : Bien sûr Danielle, Vous pouvez faire du tapping pour libérer les ancêtres de votre lignée familiale, Et comme vous le pressentez cela libérera aussi vos enfants et vos petits-enfants…
Élisabeth Un immense merci Emmanuelle !!! Merci infiniment pour votre justesse, votre douceur, votre cœur et la grande qualité de ce que vous proposez. J’avais suivi votre intervention, en 2015 je crois, sur le thème de la gémellité, j’avais eu des réactions pendant la ronde, larmes au cours de celle-ci, pour sourire à la fin. Cette ronde a été une libération pour moi. Il y a eu un avant-après. Depuis ce jour, la sensation d’avoir un trou noir dans l’abdomen a totalement disparu. Je pensais que c’était réglé et n’imaginais pas que les rondes actuelles auraient un effet. J’ai eu des larmes sur la première et les deux dernières, beaucoup de bâillements sur les autres, à l’exception de celle sur l’infertilité lors de laquelle je n’ai eu aucune réaction. Je sais qu’il y a eu des enfants en bas age qui sont décédés dans ma famille autant du côté maternel que paternel. mais je me demande s’il y a eu des gémellités éphémères dans ma généalogie. Ma deuxième question est, est-ce que ça pourrait expliquer mon incapacité à rencontrer un homme avec lequel vivre une vraie belle histoire et créer avec lui une vraie vie de couple. Je suis impatiente de vous lire. Merci d’avance pour votre réponse
Emmanuelle Lorido : Extraordinaire Élisabeth cette libération au niveau du ventre suite au Tapping sur la gémellité éphémère ! Si cette séance a été tellement libératrice pour vous, c’est sûrement que dans votre généalogie, les gémellités éphémères ont leur place, en effet. Oui, le lien avec la relation de couple est à faire, Il y a sûrement encore d’autres choses à libérer…merci pour votre touchant message !!
Je vous embrasse…
Hélène Bonjour Emmanuelle,
Merci pour ce partage. Lorsqu’on tapote sur les IVG, est-ce que cela libère l’enfant qui est né après ces IVG ?
Emmanuelle Lorido : Oui cela contribue à libérer l’enfant qui est venu après, et vous libère vous-même d’un poids certainement lié à la culpabilité. Important aussi qu’il le sache …
Nathalie Bonsoir, je n’ai pas pu assister à la conférence hier soir. Je ne me sens pas réellement concernée. J’ai une question quant à ma réaction lors de mon IVG qui a eu lieu il y a plus de 18 ans, je n’ai ressenti aucune tristesse, aucun scrupule car je ne voulais pas de cet enfant. Aucune des conditions étaient réunies pour me réjouir de cette grossesse. En revanche, j’ai su la nuit même où je faisais l’amour que je tombais enceinte et que ce serait un petit garçon. Par contre, mon état a changé avec une rapidité hallucinante ayant le petit ventre et les seins de la femme enceinte en moins d’une semaine. J’avais l’impression d’avoir un alien qui me mangeait de l’intérieur. J’ai donc avorté en-deçà du délai légal. Je n’ai donc jamais ressenti de culpabilité pour mon acte d’avortement. J’ai en revanche un seul regret car pour mes 50 ans j’ai rencontré mon âme sœur, l’homme de ma vie et le seul qui m’a donné envie d’avoir un enfant. Ce sera certainement pour une prochaine vie. Je ne sais pas quoi pensé de mon manque de ressenti ? Dois-je tout de même visité cette problématique ? Merci pour votre réponse. Et merci mille fois pour l’explication très claire et très émouvante du passage des âmes.
Emmanuelle Lorido : Vous allez sentir Nathalie si cela est nécessaire. En effet cette question d’enfant remonte à la surface lorsque vous rencontrez votre âme sœur, ce n’est pas anodin. Peut-être cela va-t-il vous permettre d’aller visiter et régler cette problématique en toute sécurité et en tout amour…
Bonjour Emmanuelle 
Bizarre mon message ne s’est pas inscrit hier soir…et pourtant j’étais Bien présente et…j’ai pleuré juste une émotion forte…
J’ai réécouté aujourd’hui et j’ai bien tapoté ????????tout va bien, la vie continue à être belle et tu fais partie de mes belles rencontres… et aujourd’hui j’ai envie de passer à autre chose…vivre le présent 
Encore merci quelle belle intervention émouvante et simple …et exprimée simplement…je crois que les gens ont oublié la simplicité… dites les choses simplement comme vous le sentez
Je t’embrasse avec mon cœur
Emmanuelle Lorido : Merci douce amie, mais qui es tu donc ? Corinne ?
Armande merci Emmanuelle pour ce partage très émouvant.
Emmanuelle Lorido : Merci Armande
Maryline J’ai entendu Maria signaler qu’elle avait mis le lien de la conférence de 2015 sur concernant la gémellité éphémère, et je l’ai laissé passer. Est-il possible d’y avoir accès à nouveau. Tout grand merci et GRATITUDE pour toutes ces conférences si riches .
>EFT & Liberté des Mémoires Prénatales
https://lecongreseft.com/viewproduit.asp?i_forfait=42170&i_catego=63917
francoise On m’a appris que j’aurais une sœur jumelle
j’étais dans l impossibilité de faire des tappings j’étais bloquée et des pleurs, comment dois-je apprécié ce message je suis toute bousculée dans ma tête, je pense que je vais la rechercher 
Merci de cette bousculade
Emmanuelle Lorido : La vie va vous envoyer des signes Françoise, vous serez guidée…
Nathalie Merci !! J’aimerais avoir votre éclairage et votre conseil. Ma fille de 14 ans, depuis toute petite, nous dit qu’elle aurait voulu avoir une grande sœur… Et il y a 15 jours j’ai participé à un week-end de thérapie théâtrale, où j’ai été choisi pour être une maman enceinte de jumelles. L’une d’elles est partie avant terme. Le thérapeute disait bien que nous n’étions pas choisi par hasard pour tel ou tel rôle. Et quand j’ai raconté cette expérience, ma fille n’a pas pu s’empêcher de dire " ma grande sœur"… Bien entendu, pour moi je n’ai eu que deux bébés. Ma fille et son frère, 3 ans plus tard ! Qu’en pensez-vous ? Se peut-il qu’il ait eu qqchose ? Est-ce que je dois en parler avec ma fille et lui faire, éventuellement, de l’EFT ?
Emmanuelle Lorido : oui il se peut tout à fait qu’elle ait eu une jumelle, bien sûr, d’ailleurs si elle le dit cela semble évident.
Faites lui faire le tapping sur la perte gémellaire :
https://lecongreseft.com/viewproduit.asp?i_forfait=42170&i_catego=63917
Merci Emmanuelle d’évoquer si rapidement, dans votre conférence, l’impact de la psychogénéalogie. Les schémas de répétitions auxquels la plupart d’entre nous ne faisons pas attention car les non-dits familiaux nous laissent dans de nombreuses interrogations. Formée à la psychogénéalogie, je perçois rapidement, l’évocation des souffrances, auprès de mes amies ayant souhaité faire leur génosociogramme. L’âme et son choix sont oubliés. Je repense à mon propre vécu suite à une fausse couche en 1991. Entre l’ensemble des épreuves vécues par nos mères, gds mères et femmes de notre arbre et notre vie, et ses épreuves, se posent tout ce que nous avions à conscientiser, notre relation avec cette âme et les répétitions dans notre arbre. Merci
Merci pour ce partage, c’était d’une force et violence!
Je l’ai fait pour l’enfant que ma mère a avorté avant moi et qui vient me rendre visite ces derniers temps.
wahhh…
Emmanuelle Lorido : oui c’est très fort !
Isabelle Un immense merci à Emmanuelle pour ce partage émouvant. Je viens de découvrir il y a quelques mois en séance de kinésiologie que j’avais un frère jumeau, et je vis au quotidien ce syndrome du survivant. Je viens de m’installer comme sophrologue il y a quelques années à temps partiel et depuis février à temps plein (j’ai quitté mon emploi salarié), et je sens comme un frein, comme une culpabilité terrible dont je n’arrivais pas à me défaire. Je ne savais pas comment me libérer de cette mémoire douloureuse et en faisant le tapping aujourd’hui, j’ai sentis que c’était juste pour moi et il y a eu beaucoup d’émotion.
Alors encore merci pour ce partage qui, je le sens va me libérer et m’aider à avancer dans cette nouvelle vie que j’ai choisie. L’autre ronde qui a été juste et qui était aussi pleine d’émotion, c’est celle concernant les fausses couches. J’en ai fait 3 avant d’avoir mes enfants et je pensais que la blessure était cicatrisée mais toutes ces larmes m’ont montré que la douleur était encore là. Alors encore merci de m’avoir aidée à laisser ces belles âmes partir en paix.
MERCI pour ta lumière!
Emmanuelle Lorido : merci Isabelle, je te souhaite un magnifique chemin dans ce beau métier de sophrologue. Oui continue à tapoter sur les fausses couches, et n’hésite pas à en parler à tes enfants… Belle pratique et à bientôt !
Fabienne Bonjour,
Je suis une mam’ange !! Le terme existe "entre nous" mais n’est pas reconnu officiellement…
j’ai mis au monde un petit ange suite à "une fausse couche tardive à 24 semaines de grossesse". 
Nous étions 4 à attendre la venue de ce petit garçon que nous avons appelé Timéo : mon mari mais également mes 2 garçons de 10 ans et 5 ans à l’époque (et moi même bien évidement). Il m’a fallut 3 ans pour "arriver" à retomber enceinte et nous avons maintenant un 4ème petit garçon (3ème en vie) qui a 9 mois à ce jour… Ce petit dernier est arrivé quand on s’était fait à l’idée (du moins nous parents) que nous resterions à 4…
Cette épreuve a été d’autant plus compliqué qu’il y avait (en plus de notre souffrance d’adulte) à "gérer" la souffrance des grands frères….
Est-ce que cette épreuve peut avoir des incidences sur la capacité de devenir père de mes fils aînés (et du dernier) est-ce qu’ils peuvent faire un blocage par rapport à cette étape de notre vie ?
D’avance merci de la réponse. Et merci de parler de ce sujet encore tabou malgré tout….
Emmanuelle Lorido : c’est-à-dire que si ils ont l’empreinte de gémellité éphémère, le décès de ce petit frère a pu réactiver beaucoup de douleur liée à la séparation. C’est surtout cela qu’il faudrait traiter à mon avis. Leur demander s’ils se souviennent comment c’était lorsqu’ils étaient dans votre ventre. Et leur dire que si il y a une autre cellule qui a été conçue avec eux à ce moment-là, et qu’elle n’ait pas continué à vivre, c’est que c’était son chemin de continuer sur un autre plan (tout comme le petit Timéo) et qu’il restent éternellement reliés cœur à cœur par un pont de lumière…
Colette Merci Emmanuelle mais tout cela me fait peur, j’ai bientôt 70 ans et je ne suis pas à l’aise avec ces sujets ! je ne vois pas quel est mon problème pourquoi ce mal-être ?
Emmanuelle Lorido : vous avez certainement refoulé beaucoup de choses qui pourraient expliquer ce mal-être… Commencer un travail de thérapie prénatale en douceur, pourrait être bénéfique pour vous…
Chrystèle MERCI !!!! cette conférence a été extraordinaire. Elle m’a permis de mettre en lumière ce que je présentais au plus profond de moi. Merveilleuse conférence qui a permis de faire resurgir l’histoire qui se répète d’une façon différente pour les femmes de ma famille : autant du côté de mon père que de celui de ma mère… je ressorts de cette expérience très troublé mais aussi avec un poids qui s’allège en moi : j’ai perdu ma sœur à sa naissance, j’avais des difficultés pour accueuillir un enfant en moi, j’ai fait une fausse couche à 2 mois environ (mais ma grand-mère décédée était présente pour surmonter possible et m’aider dans cette épreuves) et finalement quand j’ai accepté toute ces épreuves, que j’ai laché prise et que je me suis dit : tant pis, je ne serais peut-être plus maman… mon ange est venue à moi… et elle a bien voulu rester : elle s’est battue et moi aussi… et aujourd’hui nous sommes ensemble…
Emmanuelle Lorido : merveilleux, voilà une belle guérison !!
Jihane Bonjour, 
Merci infiniment pour cette magnifique conférence. Au début, j’étais très concernée parce que j’ai vécu une fausse couche avant ma 3e née, puis j’ai fait face à une ivg. J’ai un peu travaillé dessus avec une sophrologue mais j’ai encore besoin d’aide. J’ai donc ressenti un flot enooooorme d’émotion avec les tappings concernant ces deux thèmes. J’ai fait les autres également, je suis une personne très sensible mais je n’ai pas eu le même flot d’émotions pour les autres thèmes SAUF pour celui de la perte gémellaire… l’émotion était très très très intense et j’en garde la trace au moment où j’écris ces mots. Cela m’a surprise… cependant en y pensant, je sais que ma mère a fait au moins 5 fausses couches avant de m’avoir moi. Et, elle a eu par la suite mon frère et ma sœur qui sont jumeaux. Enfant, et même adulte haha, j’ai toujours ressenti un sentiment de solitude l’impression d’être différente… je m’imaginais être avec qqu un qui me comprenne à mes côtés même quand je jouais… Bref, Le sentiment que j’ai ressenti est vraiment incroyable…
C’est très dur encore pour moi de me libérer des souffrances profondes, cela me libérera sûrement d’en parler à mes enfants cela les libérera eux aussi n’Est-ce Pas ? Je continue mon travail, grâce à vous je me sens sur la bonne voie… 
En tout cas j’ai énormément de gratitude pour vous Emmanuelle ainsi que pour vous Noëlle et Maria. Un grand Merci.
Emmanuelle Lorido : Oui c’est normal, c’est souvent ainsi lorsqu’il y a eu une gémellité éphémère…
Il y a beaucoup d’émotions à apaiser en revisitant ces mémoires prénatales.
Jihane Re, petite question concernant votre stage du 28 et 29 juillet Emmanuelle. Pensez-vous qu’il me serait approprié ? Qu’il puisse m’aider dans mon cheminement de libération ? En opposition à une séance individuelle ? 
Merci encore.
Emmanuelle Lorido : Oui Jihane, les stages sont plus puissants !
Monique Mais alors, lorsque j’ai rencontré mon ex-mari, rencontre si improbable (plus jeune, d’un autre continent…)et que je me suis sentie "guérie" de ce trou, il est possible que ce soit l’âme de mon jumeau éphémère ? Et c’est pour cela que, malgré toutes nos tensions et notre divorce, je continue à l’aimer comme un frère et que nous sommes si fortement liés ?
Emmanuelle Lorido : oui tout à fait possible Monique…
Monique Je pensais que je n’étais pas concernée, puisque je n’avais jamais été enceinte. J’avais oublié mon obsession du frère que j’étais sûre de retrouver un jour (je suis enfant unique). Jusqu’à un travail en développement personnel et des découvertes inattendues, comme la conférence à la radio de Jean-Marie Delassus, psychiâtre en maternologie, son livre, puis celui de Claude Imbert. Comprendre pourquoi je sentais un trou qui traversait ma poitrine, savoir que je n’étais pas folle m’a, sinon guérie, du moins apaisée. Et lorsque je vous entends dire que les âmes proches restent éternellement liées, je suis bouleversée. Merci infiniment. (PS: aucun moyen de questionner qui que ce soit, ma mère est morte et j’ai 75 ans !)
Emmanuelle Lorido : bien sûr Monique, et la vie continue… avec ses surprises…
Merci Emmanuelle ! je suis grand-mère de 2 merveilleux enfants qui sont venus grâce à ces FIV
il reste des œufs vivants…
que faire ?
mon petit fils ainé de 3ans et demi a beaucoup de colère
la petite fille de 9 mois s’exprime aussi bcp par des cris ….elle est par ailleurs pleine de vie et de joie
merci par avance Emmanuelle pour votre réponse
Emmanuelle Lorido : connaissent-ils l’histoire de leur conception ? Sinon il serait bien que les parents leur en parlent et de leur expliquent les choses tout simplement
Laurence Bonjour Emmanuelle,
J’ai été bouleversée rien qu’à la lecture de l’intitulé de la conférence…il me semblait évident qu’elle m’apporterait la réponse à mon pressenti, qui est ressorti ces derniers temps et suite aux dires de personnes récemment rencontrées sur mon chemin spirituel.
Je pense avoir trouvé des réponses à des questions récentes et j’ai eu la confirmation d’une gémellité éphémère…lors de votre intervention…beaucoup de larmes, un ressenti dans mon corps, et l’odeur dans mon nez que j’ai repéré depuis un certain temps mais ne comprenant de qui il pouvait s’agir. Il y a 15 jours, une personne m’a dit qu’il y avait bien une gémellité et que ma jumelle était sur un autre plan et qu’elle venait me voir la nuit. Lorsque je lui ai dit que je cherche qui correspond à l’odeur que je sens souvent, elle m’a demandé si je la sentais à ce moment là. A mon affirmation, elle m’a répondu que c’était ma jumelle. Et je peux vous assurer qu’hier soir, elle et moi avons suivi votre conférence, car je l’ai senti du moment où je me suis connectée jusqu’à ce que je parte me coucher. Elle est à nouveau là en ce moment. Lors du tapping sur le jumeau éphémère j’ai pleuré tout le long. En amont, il a été question de deuil à faire pour ce jumeau perdu…du coup, j’ai peur de la perdre, alors que je viens juste de la trouver. Pourtant, puis-je faire quelque chose pour l’aider à poursuivre son chemin vers la Lumière ?
Je pense qu’il serait bon que je prenne contact avec vous pour une séance. J’ai bien noté votre site…je ferais sûrement cette démarche ce week-end.
Mille mercis pour votre partage, votre douceur et votre Lumière.
Gratitude.
Laurence
PS : Anecdote : Je m’appelle Laurence et son surnom courant est Lolotte. Lors d’un stage avec un chaman guérisseur népalais, celui-ci aimant bien appeler les personnes selon le prénom qu’il ressent, m’a appelé Charlotte. Depuis avec une amie qui a participé à ce stage, elle m’appelle Laurence-Charlotte. Une autre amie a dit cette année lors d’un nouveau stage avec ce chamane, que cela m’allait bien et que Lolotte est la contraction de LAU-rence et Char-LOTTE !! Depuis je parle avec ma jumelle en la nommant Charlotte.
Emmanuelle Lorido : oui c’est troublant cette histoire d’odeur et en même temps cela ne me surprend pas… Souvenez-vous, les liens d’amour s’inscrivent dans la continuité…
Odette bonjour, j’ai trois filles, qui ont elles mêmes des enfants, et pour certains il faudrait travailler, puis-je faire à leur place, car elles ne sont pas réceptives à tout ce que je leur dis. merci de répondre Odette
Emmanuelle Lorido : vous pouvez travailler sur votre propre histoire mais vous ne pouvez pas travailler à leur place à la place de vos petits-enfants. Cependant tout ce que vous ferez pour votre propre histoire leur évitera d’avoir à le faire. Soyons les sauveurs de nous-mêmes avant d’être les sauveurs des autres, même si ce sont des êtres que nous aimons plus que tout…
Bonjour, dois-je dire à ma fille de 28 ans, que j’ai eu 1 IVG avant sa naissance ? J’ai peur qu’elle me rejette.
Merci pour la réponse.
Emmanuelle Lorido : peut être que sa personnalité vous rejettera un temps (et encore pas sûr) mais en tout cas sa Conscience vous remerciera éternellement…
Odette un grand merci, tellement touchant ! même si je ne suis pas concernée j’ai eu plusieurs fois les larmes qui montaient aux yeux
Emmanuelle Lorido : merci Odette
Sylvaine Merci beaucoup pour ce magnifique enseignement. Curieusement je me suis retrouvée dans les premières rondes. J’ai fait une fausse couche à 3 mois de grossesse dans des conditions très difficiles. Jusque-là j’avais accusé l’entourage. Culpabilité de ma part. Je n’avais pas évité les gros travaux, peur de la réaction de ma voisine. Mon mari n’avait pas compris non plus. Puis quand j’ai saigné, un ami médecin m’a dit que pour lui il valait mieux laisser faire la nature et je l’ai écouté. IMG? sans parler de la suite, toute seule dans une maison qui n’était pas la mienne, en essayant d’éviter de mettre du sang partout, le curetage avec des gens violents qui croyaient que je m’étais fait avorter. Merci beaucoup, Emmanuelle;
Emmanuelle Lorido : avez-vous fait un travail sur cet épisode ?
Elena Bonjour Emmanuelle, j’ai un questionnement par rapport à mes enfants : mon fils est né le 10/7/1983 et ma fille le 10/10/1986. J’ai le sentiment qu’il y a une forme de gémellité. Le 10 qui se retrouve plusieurs fois à 3 mois et 3 ans de différence. Qu’en pensez-vous ? 
Personnellement, j’ai aussi le sentiment que de mon côté nous étions 3. J’ai plusieurs objets par trois !
Merci pour votre feedback.
Emmanuelle Lorido : oui c’est souvent le cas… En général on retrouve la présence de jumeau d’abord, puis par la suite d’une troisième âme …
Paola Est-ce qu’un jumeau éphémère peut influencer les relations homme/femme notamment la recherche d’un tout, d’une complétude à travers le sexe opposé ?
Emmanuelle Lorido : oui tout à fait, si cette mémoire n’est pas libérée ce peut-être même un empêchement.
Eliane Bravo pour ton magnifique cheminement, merci de nous faire partager tes expériences, certes douloureuses et finalement porteuses d’espoir.
A 66 ans, j’ai passé ma vie à me sentir seule, à considérer tous les autres plus méritants et meilleurs que moi, à, tout compte fait, ne pas me pardonner d’être en vie. Ma grand mère m’a adoptée et je n’ai fait que faire tout ce que j’ai pu pour la gratifier, lui démontrer ma reconnaissance. En vous écoutant, je me demande s’il n’y avait pas un autre être avec moi qui, parti, aurait plus de valeur que moi-même.. J’ai été tellement touchée par cette expérience et je reste très très émue. Merci beaucoup-beaucoup Emmanuelle !
Emmanuelle Lorido : oui en effet c’est à explorer…
Elisabeth Merci infiniment Emmanuelle, que d’émotions pour moi qui depuis 65 ans traîne un deuil non fait d’un frère décédé à la naissance et d’un frère parti avec une fausse couche à 5 mois. Les deux avant ma naissance.
Merci de votre aide, je vais certainement refaire les rondes.
Emmanuelle Lorido : oui Élisabeth et n’hésitez pas si vous avez des questions
Valérie Bonjour Emmanuelle, bonjour Noëlle et Maria,
Apres avoir suivi la conférence en direct, je viens de regarder à nouveau en replay. J’ai été beaucoup touchée et les rondes m’ont remuées. Je me sens très concernée par le sujet.
Mon second enfant a perdu son jumeau au début de ma grossesse. Cette perte gémellaire a été connu et dite de suite. Mon fils a 32 ans aujourd’hui, il ne trouve pas sa place dans ce monde, il est souvent déprimé, ne sait pas prendre de décision, il ne voit que la face sombre de la vie. 6 ans après sa naissance nous avons eu une fille, Ninon, qui n’a vécu qu’un mois. Puis plusieurs fausses couches jusqu’à la venue de Jeanne. Petite, Jeanne m’a dit qu’elle s’appelait Ninon étant bébé. Je lui ai expliqué qu’elles étaient deux personnes différentes, nous avons ressorti les albums photo de bébés et en avons parlé. Je vois les choses autrement suite à votre intervention. qu’en pensez vous?
Emmanuelle Lorido : je pense bien sûr Valérie que votre fils pourrait être soulagé par un travail personnel en mémoires prénatales. Et l’histoire de Corinne dont j’ai parlé confirme que cela peut être possible, ce que vous dit Jeanne…
Habiba Bonjour je m’appelle HABIBA ATTOU J’ai perdu mon fils unique de 24 ans il y a maintenant 4 mois et je n’arrive pas à accepter son décès, je suis divorcée depuis des années, je vis seule avec mon chagrin, mes colères, mes regrets, mes remords. J’ai l’impression de tomber folle. Je découvre l’EFT depuis quelques jours avec une amie qui me fait écouter les conférences . Je me sens impuissante, submergée par mes émotions qui me bloquent sur la non acceptation du décès de mon fils Je suis dans la culpabilité de ne pas avoir fait, compris, su !! J’ai besoin d’aide
je viens de tapoter avec vous sur toutes vos rondes et même si mon deuil concerne mon fils de 24 ans, j’ai tout ressenti dans mon corps , chaque mots me toucher profondément et j’ai pleuré Merci
Emmanuelle Lorido : Bonjour Habiba, votre histoire me touche énormément, énormément… je viens de faire un tapping pour vous, je ressens votre douleur… Je vous embrasse du fond du cœur et vous envoie tout l’amour du ciel et de la terre Habiba…
Laure Bonjour Emmanuelle très belle conférence dont j’envoie le lien à des amies concernées.
Je suis en train de devenir musicothérapeute (reconversion professionnelle) et je veux me spécialiser en néonatologie. J’ai effectué des stages en maternité néonat, réa et soins intensifs néonat et on peut être amenée à accompagner de tels deuils dans les 1ers instants, auprès des parents.
Pouvez-vous republier sur ce tchat le lien de votre conférence dans un congrès précédent, s’il vous plait? La modératrice hier a précisé que votre précédente intervention était différente. Merci d’avance!
Emmanuelle Lorido : Whaou Laure ! Passionnant tout cela ! Voici le lien, cela m’intéresse énormément, j’ai suivi une formation en psychophonie il y a une dizaine d’années, je travaille beaucoup avec les sons pendant les méditations. J’anime aussi des formations de massage bébé en service de périnatalité. N’hésitez pas à prendre contact avec moi cela m’intéresse votre travail. Ouais êtes-vous située ?
Liberté des Mémoires Prénatales
https://lecongreseft.com/viewproduit.asp?i_forfait=42170&i_catego=63917
Maeva Bonjour Emmanuelle merci pour ce partage lumineux et concret. Mon corps a connu deux deuils prénataux dans le cadre de traitements et FIV + TEC… comment faire une ronde adaptée pour aussi lâcher les mémoires des actes médicaux éprouvants au delà des deuils : traitements etc… Ce que vous proposez est adaptée à ma situation? Avec cœur et gratitude,
Emmanuelle Lorido : faites des rondes en exprimant tout ce que vous avez sur le cœur tout d’abord… Autant les souffrances physiques que les souffrances émotionnelles, vous verrez cela va s’apaiser petit à petit… Et ensuite vous allez pouvoir tapoter sur les bénéfices que cette situation vous a permis de découvrir (techniques de thérapie…) ainsi que les ressources et forces que vous avez contactées en vous grâce à ce cheminement pour avoir un enfant. Pour répondre à votre question, oui l’EFT en mémoires prénatales est plus qu’adapté à votre situation.
Ma fille est née avec le cordon ombilical autour du cou, la sage femme était attentive =ok, elle est maman, son deuxième fils est né avec le cordon autour du cou: quelle mémoire nettoyer??? Merci de m’éclairer
Emmanuelle Lorido : le cordon autour du cou c’est le chakra de la gorge… Cela signifie souvent qu’il y a eu des difficultés de communication pendant la grossesse. Parler à votre fille, dites-lui tout ce que vous n’avez pas pu lui dire… pendant qu’elle était dans votre ventre. Recherchez dans la famille s’il y a déjà eu ce cas…
Danielle Bonjour comment ne plus avoir de douleur au niveau des articulations une horrible sensation de brûlure Je n’en peux plus, la nuit le jour, merci
Emmanuelle Lorido : essayez déjà de retirer le gluten de votre alimentation et aussi les laitages…
Tapotez sur la souplesse, autant au niveau physique qu’au niveau mental.
Bonjour et merci d’avoir mis ce sujet à la lumière ???? tellement peu connu et peu approfondi. 
J’ai fait 4 FC 3 avant mon garçon qui a 10 ans aujourd’hui et 1 après, + une IVG récemment. 
J’ai également perdu une petite sœur à 18 mois des suites d’une complication lors de la grossesse. 
Il y a des FC, des IVG et des décès dans la famille mais pas de jumeaux. 
J’ai quelques questions du coup, si vous avez un moment pour y répondre. 
Mon esprit a boycotté ces moments de ma vie et je suis incapable de mettre des dates sur mes FC. J’ai eu l’impression de le vivre plutôt pas trop mal jusque là. Des moments difficiles au début mais je remontais vite la pente. Et l’arrivée de mon fils m’a aidée aussi. 
Mais lors de la question récente de l’IVG tout est remonté et j’ai eu un lourd poids à porter de culpabilité…
Je ne pouvais pas choisir d’interrompre cette grossesse après tant de FC naturelles… 
Aujourd’hui j’ai beaucoup de mal à me pardonner. Et mon conjoint est traumatisé également (décision commune mais difficile). 
Croyez vous que je puisse faire un tapping global pour tous ces bébés partis … Ou dois je bien séparer les sujets ? 
Emmanuelle Lorido : je vous conseille de séparer les sujets, en effet.
Croyez vous quil soit nécessaire de faire un tapping pour ma petite sœur partie il y a + de 30 ans maintenant ? 
Emmanuelle Lorido : Oui tout à fait
J’ai fait les rondes d’hier soir mais je n’ai pas d’émotion particulière qui sont remontées … J’ai l’impression d’être anesthésiée. 
Emmanuelle Lorido : Le fait de se couper de son ressenti commence dans la vie intra-utérine lorsqu’il y a trop de souffrance. Pour moi j’ai l’impression que vous portez l’empreinte gémellaire avec ces trois fausses couches, L’IVG, et le décès de votre petite sœur. Cela semble comme une réactivation d’une empreinte gémellaire initiale. Pas de jumeaux dans votre famille, très peu de personne savent qu’elles ont eu un jumeau éphémère…
Merci encore pour votre aide… 
Belle route à vous sur le chemin du soutien aux femmes ????
Emmanuelle Lorido : Merci
Danie Merci Emmanuelle pour ces moments de profondeur et d’émotion. J’ai fait une IVG il y a longtemps. C’était une évidence paisible, sans aucune hésitation. Pourtant, je suis hypersensible et mon rêve était d’avoir des enfants (j’ai eu 2 filles plus tard) , mais c’était clair en moi que ce n’était pas le bon moment . Puis, à force d’entendre qu’une telle situation est un drame, je me suis sentie coupable de l’avoir bien vécue. Ensuite, j’ai lu qu’une âme, dans son cheminement, pouvait avoir à faire un passage éphémère. J’ai ressenti alors cette même évidence sereine. Dois-je douter de mon ressenti ? Qu’en pensez – vous ? Merci
Emmanuelle Lorido : ce qui compte Danie c’est votre ressenti paisible et serein, c’est ce qui compte le plus. Faites-vous confiance, et surtout ne culpabilisez pas, vous feriez plus de mal que de bien à cette âme. Oui bien sûr qu’une âme peut avoir besoin de faire un passage éphémère dans une famille…. Une sorte de réadaptation progressive à la terre…
Cela fait 3 ans que je suis le congrès, je découvre toujours en moi des sentiments et des points d’intérêts dont je ne soupçonnais pas l’existence en moi. Merci à vous pour ce partage.
Emmanuelle Lorido : avec plaisir
Véronique Bonjour, c’est magnifique merci à vous
voila, j’ai dit des choses à mes enfants sans qu’ils soient demandeur au moment ou j’ai découvert des décès d’enfants dans ma génealogie, et maintenant je découvre fausse couche dont je n’ai pas parlé mais mes enfants 21 et 22 ans ne veulent plus que je parle de choses comme çà, car disent avoir été agressé par les infos transmises maladroitement car dit dans l’émotion et la culpabilité
que faire aujourd’hui ils refusent en bloc car disent je ne veux pas entendre tout ça ou parte loin de moi 
merci de me dire comment guérir toute cette souffrance et ses non dits ou mal dits
bien cordialement
Emmanuelle Lorido : Vous pourriez tapoter sur Ho’ oponopono à leur égard…Et travailler sur votre culpabilité par rapport ces empreintes prénatales…Mais faites-vous accompagner…Ne faites pas cela toute seule.
Noëlla Merci pr toutes ces femmes qui viennent de mettre un sens sur ce qu’elles ont vécu
Emmanuelle Lorido : Merci Noëlla
Cathy Merci pour ce sujet qui me concerne, mais en tant que professionnelle. Je suis sage-femme exerçant dans un service de grossesse pathologique. J’ai souvent des familles confrontées au deuil périnatal. J’ai aussi réalisé un accouchement d’un bébé en état de mort apparente qui est décédé quelques heures plus tard. Y a-t-il un "taping" pour les professionnels dans ce cas ? 
Quel est l’avis d’Emmanuelle concernant "le don de lait maternel" en cas de deuil périnatal (et de Mort fœtale in-Utero) ?
Emmanuelle Lorido : Bonjour Cathy, Merci pour votre témoignage, oui les professionnels sont souvent très touchés et affectés par ce qui se passe autour de la naissance. Je donne une formation EFT en pré et post natal qui commence en octobre à l’ADCO. 
http://www.adco-sages-femmes.com/pages/calendrier/fiche.php?SSID=ubdqhcsjmuqsbba3vo461uig83&id=4112&ANNEE=2018
Le don de lait maternel en cas de Mort fœtale in utero ou de deuil périnatal est à apparenter au dons d’organes car dans les deux cas il y a eu un arrêt du processus cellulaire de développement de la vie, et en plus la maman se trouve en deuil. Je serai plutôt pour recueillir le lait d’une maman qui en a trop ou une hyper lactation. Mais le don est anonyme, et je ne crois pas que ces critères fassent partie des critères de refus (comme les conduites à risque). Pourtant les lactariums ont trop de lait, et en jettent régulièrement… Mais je ne connais pas assez bien le sujet pour pouvoir en parler davantage…
Noëlla Qu’est-ce que vs pensez de l’hypothèse que ces petits êtres décident de changer d’idée et ne veulent plus s’incarner et que ceci occasionne les fausses-couches ?
Emmanuelle Lorido : Oui … On pourrait dire ça comme ça.
Anne-Marie Cette conférence remue bcp de choses en moi. Je ne voulais pas la regarder mais je me suis forcée à la suivre. Pres de la fin ma connexion internet s’est arrêtée. Merci Emmanuelle, tu portes admirablement bien ton prénom. C’est à toi que revenait le privilège de parler de l’âme de bébé. Merci même si c’était dur.…
Emmanuelle Lorido : Merci Anne-Marie…Un bain d’Amour et de Lumière…
Laurent Merci Emmanuelle, vos six rondes m’ont beaucoup touché, que ce soit pour le (la) jumeau/elle perdu(e), ou pour les enfants avortés. Merci beaucoup. Belle continuation à vous.
Emmanuelle Lorido : Merci Laurent, Il y a tant à faire pour aider dans ce domaine… À bientôt
les signes de l’au-delà ?
Emmanuelle Lorido : …oui sûrement…
Marie-Josée Bonjour, j’ai une amie qui a peur de faire une fausse couche. Elle est enceinte présentement de quelques semaines. Dans sa généalogie il y a eu des fausses couches. Est-ce qu’il y a un tapping pour dégager cette peur même si elle est consciente qu’il y a cette programmation dans sa famille.
Emmanuelle Lorido : faites-lui surtout écouter la conférence que je viens de faire ce soir. Cela pourra déjà l’aider…
Hervé Tout ceci a eu un énorme impact sur moi. J’ai eu un flash qui m’a rappelé que je parlais à mon jumeau quand je jouais, étant enfant. J’ai ensuite oublié, puis ressenti son manque pour, longtemps après, apprendre qu’il était effectivement là, avec moi, dans l’utérus. Il y a peu, soit plus de 20 ans plus tard encore, j’ai pu m’en « séparer » et faire une sorte de deuil. La seule chose étonnante, c’est que je ressens toujours que nous avons toujours été qu’une seule et même âme et que, même après cette libération, nous le sommes toujours, nous ne formons plus qu’un, avec notre dualité, nos oppositions et complémentarités.
Avez-vous déjà eu des cas du même type, car je me sens un peu étrange, pour le coup ?
Emmanuelle Lorido : Oui Hervé…Ce serait plutôt un enseignement spirituel que j’ai reçu…Et qui explique comment une même âme peut se manifester, s’incarner dans plusieurs corps. Ces êtres peuvent être incarnés sur le même plan ou sur des plans différents comme dans le cas de la perte gémellaire. Oui j’ai déjà eu des cas similaires, notamment le cas de Corinne dont je parle dans la conférence est un peu semblable, se sentir être la même âme…
Hervé Effectivement, je n’étais pas certain toutefois d’avoir bien compris qu’il s’agissait de cela. Bon, du coup, je me sens moins bizarre, ça fait du bien 🙂
J’ai sans doute encore du boulot, mais ce point là est, je pense, réglé de mon côté. En tous cas, je ne ressens plus de gêne ou de désagréments liés à cette situation, alors que j’ai assez mal vécu cette dualité pendant longtemps, surtout d’un point de vu chamanique.
Elisabeth Beyneix Les rondes d’Emmanuelle sont toujours très puissantes pour moi. Gratitude profonde
Merci encore, Emmanuelle, pour cet atelier EFT. Votre douceur, votre humanité, votre présence m’ont réchauffée et apaisée.
Merci beaucoup et belle vie à vous!

Par Facebook

Stéphanie Lalanne Merci beaucoup, Emmanuelle, pour cet atelier EFT qui m’a beaucoup touchée. Faisant l’exercice avec vous, la peine est montée, de bonnes larmes chaudes ont coulé -elles venaient de loin– des sanglots… puis, l’apaisement.
Votre présence, votre chaleur, votre accueil m’ont accompagnée. Vous m’avez fait grand bien. Merci du fond du cœur.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.