Demandez le diagnostic électro-magnétique de votre habitation par nos spécialistes.

Connaître les ondes auxquelles nous sommes exposés pour mieux s’en protéger

LES ONDES WIFI

Le WIFI est un processus d’information et non un apport d’énergie. Il s’agit d’un processus de signaux d’envoi/réception de données numérisées (se transformant en textes et images) sur un support de micro-ondes .

Le Wifi fonctionne avec une faible puissance électrique : 0,1 W.

Mais les émissions Wifi ont une fréquence de haute pression : 2450 MégaHertz.

C’est la fréquence d’agitation des molécules d’eau (même principe que le micro-onde). Cette fréquence entre en résonnance, agite et désorganise les molécules d’eau de notre corps.

Comment ces fréquences haute pression sont-elles envoyées ?

Par impulsion. Les fréquences hautes pressions WIFI sont des micro-ondes pulsées, arythmiques qui sont envoyées en saccades par une onde porteuse de très basse fréquence (10 Hz) pour mieux pénétrer la matière.

De plus, ces fréquences WIFI sont émises en permanence à partir de la source émettrice de l’appareil (box, base des téléphones (DECT)  et de tous les appareils sans fil, en bluetooth, etc.).
À partir du moment où ces appareils sont branchés – qu’ils soient ouverts ou fermés – ils émettent. Plus encore que la puissance de l’onde c’est son mode de fonctionnement qui est dangereux : ondes pulsées en rafales .

Les fréquences WIFI – micro-ondes pulsées envoyées à très basse fréquence et  émises en permanence – déclenchent une cascade d’événements biochimiques et physiologiques que le corps et le psychisme ne savent pas gérer. Les dégâts se produisent quand l’accumulation dépasse la capacité d’autoréparation. Car…

Les cellules du corps, quelles qu’elles soient, vibrent et dialoguent entre elles par signaux électriques et avec l’extérieur : ce sont des résonateurs et des oscillateurs électriques fonctionnant naturellement en harmonie avec les champs telluriques et les fréquences cosmiques de
l’univers.

Or les fréquences WIFI désorganisent tout le processus physiologique et détruisent
les structures biochimiques naturelles du corps :

Sur le plan thermique :

Elles agitent les molécules d’eau : elles font monter la température du corps provoquant des inflammations et des fermentations. Elles acidifient le corps.

Sur le plan électrique :

Elles interfèrent avec les ondes continues du cerveau (tout ce qui est créé par la nature fonctionne en courant continu) et en perturbent l’activité électrique avec perte de concentration, dépression, déséquilibre nerveux.

Elles menacent l’étanchéité des parois cellulaires et en particulier de la barrière hémato-encéphalique (barrière sang-cerveau et ça c’est grave) avec risque que certaines substances indésirables du sang passent dans liquide céphalo-rachidien.

Elles perturbent le système nerveux central qui normalement est isolé du reste de l’organisme.

Elles provoquent des dégradations organiques  avec les risques de dérèglement du
système endocrinien. Perturbation de la glande pinéale qui secrète de l’acétylcholine et de la mélanine : hormone de réparation, de protection de l’ADN, de la concentration, de la mémoire…

Elles affaiblissent le système immunitaire.

Elles provoquent des troubles cardiaques. Stress, déconnexion, dépression, irritabilité…

Elles représentent un danger de tumeur au cerveau et de cancers.

Les enfants sont très sensibles aux ondes et peuvent en être fortement perturbés. Certains pays ont interdit le Wifi dans les écoles : Suède, Allemagne, Grande Bretagne…

Cela fait beaucoup. Où sont les SOLUTIONS ?

Voir les vidéos de l’association « Pieds à la terre » avec Jean-Philippe Carrère
interviewé par Thierry Casasnovas : « les pieds à la terre – pollution électromagnétiques », « devenir électro-conscient », etc.

Le site des Robins des toits :

Les oscillateurs de G. Lakhovsky sur le site « openyoureyes ».

Et bien d’autres.

LES GRANDS MÉCHANTS POLLUEURS ! – et leurs solutions.

Téléphone sans fil (type DECT)

Le téléphone sans fil est LE Grand Pollueur d’une maison car la base émet en ondes Wifi en permanence

1,88 à 1,9 GHz que l’appareil soit ouvert ou fermé ! Champ intense jusqu’à 3/4m.

Solution radicale : le remplacer par un téléphone filaire qui ne pollue pas. Il peut avoir un long fil.

Si ce n’est pas possible, il existe maintenant des téléphones sans fil nouvelle génération dont la base n’émet que lorsqu’il y a conversation. C’est moins pire. La marque : SIEMENS A400A.

Portable

Big problem : il émet même en veille : toutes les 4 ou 5 secondes, il fonctionne à pleine puissance pour trouver l’antenne relais. Il faut les éteindre au maximum et aller voir les messages de temps en temps. Envoyer des SMS.

Ne jamais porter un portable en veille sur soi (dans une poche près du cœur, sur la hanche…) mais dans un sac.

Les conversations doivent être le plus brèves possible.

Bouger le moins possible : l’antenne cherche un relais à chaque mouvement. Ne pas appeler
en voiture ou en train.

Tenir le portable par le bas, l’antenne est logée en haut du portable et devant soi.

Les oreillettes : sans comparaison avec les oreillettes « classiques » qui sont reliées par un fil de cuivre jusqu’à l’oreille, les OREILLETTES à AIR : AIRCOM A1 AIRTUBE atténuent la pollution jusqu’à 99%. Inspiré du stéthoscope, les tubes sont vides près des oreilles.

Site :  geotellurique.fr. 39,90 €

Ordinateur :

Grand Méchant Pollueur quand le WIFI est activé.

Désactiver le WIFI (en appuyant sur la bouton de déconnexion de la box) et  utiliser un câble de connexion filaire ETHERNET.
La connexion filaire est sans pollution de hautes fréquences, elle est plus stable, plus rapide et moins sujet aux pirateries. On trouve en ligne et partout des câbles Ethernet de 2 à 15 mètres ou plus. 4 à 10 €

S’il n’y a pas ce bouton pour éteindre le Wifi, voir le site des Robins des toits :

Et les voisins ?!? Dont les ondes WIFI entrent dans notre maison, que faire ? Aller les voir en
leur indiquant des sites avec vidéos* et surtout en leur offrant un fil Ethernet ! On peut rêver.

Mais en plus du WIFI (appelé Wifi domestique), ce que l’on ne sait pas, c’est que la box émet également le HOTSPOT (Wifi partagé). Il faut aller sur Internet et taper : désactiver le Hotspot ou Wifi partagé.

Pour diminuer les ondes électromagnétiques transmises aux doigts par le clavier, on peut utiliser un
CLAVIER AUTONOME USB filaire qui se raccorde à l’ordinateur.

Comment se remettre « à la terre » ?

Le corps se charge d’ondes perturbantes. Comment les éliminer ?

On a vraiment oublié que nous sommes reliés à la terre qui peut absorber les ondes perturbées en permanence et nous recharger en vitalité.
Or, nous marchons avec des semelles en caoutchouc qui nous coupent du champ
tellurique, sur du macadam, des sols bétonnés… et nous nous chargeons à fond.

Que faire déjà devant l’ordinateur ?

Enlever ses chaussures à semelles de caoutchouc.

Utiliser un tapis de remise à la terre sous les pieds. Il nous permet de décharger les ondes électro-magnétiques qui se sont accumulées dans le corps et les remettre dans la terre. Cela marche vraiment !

Site :  geotellurique.fr.
« les Pieds à la terre » pour un tapis en alu que l’on peut faire soi-même.

* Voir les intéressantes vidéos de l’association « Pieds à la terre » avec Jean-Philippe Carrère interviewé par Thierry Casasnovas : « les pieds à la terre – pollutions électromagnétiques », « devenir électro-conscient », etc.

Y a-t-il un moyen de se protéger en permanence ?

Nous sommes en train de tester les colliers créés par G. Lakhovsky. qui rétablissent l’oscillation cellulaire saine et naturelle reliée au champ magnétique terrestre et aux ondes cosmiques de l’univers.

Site : bien-etre-boutique.com : boutique d’Agnès à Autun.

Et le site : les oscillateurs de G. Lakhovsky sur « openyoureyes ».

Article écrit par Djanie Roger